Massif Alpes Sud Isère

Objectif forestier
sur 3 ans - 100 ha

Travaux forestiers
réalisés - 72 ha

Coût total
des travaux
(sur 3ans)
150 000€

Financement
collectivité
et partenaires
25 607€

Nos actions sur le massif

Rendre les peuplements de hêtres de bas de vallée plus résilients au changement climatique

Ces peuplements sont par leur uniformité très sensibles aux sécheresses et aux attaques parasitaires. L’objectif est de les diversifier en intégrant de nouvelles essences plus adaptées au déficit hydrique engendré par des étés de plus en plus secs. Pour cela, il est proposé d’intégrer des îlots d’ensemencements par plantation d’arbre mieux adaptés (cèdres de l’Atlas, sapin Bormuller) et faciliter la régénération naturelle en favorisant une diversité d’essences.

Ces peuplements sont aujourd’hui principalement exploités pour du bois énergie et du bois d’emballage, ils pourront à terme fournir des arbres de qualité et du bois d’œuvre.

Agir pour renouveler les peuplements de pins sylvestres en favorisant une diversité d’essences

Ces  peuplements  issus  de  plantations  des  années  soixante  ne  produisent  pas  de  bois  de qualité  mais  uniquement  du  bois  énergie.  Aujourd’hui  laissés  à  l’abandon,  ils  sont  par  leur uniformité  très  vulnérables  au  changement  climatique  et  sujets  à  des  dépérissements importants.  L’action  de  Sylv’ACCTES  vise  à  les  renouveler  progressivement  en  favorisant la  régénération  naturelle par  des  coupes  ciblées  échelonnées  dans  le  temps.  Cela  dans l’objectif  de préserver   les   paysages   et   de   favoriser   une   diversité   d’essences   et notamment celles qui pourront être utilisées par la filière bois d’œuvre.

Maintenir l’équilibre de forêts mélangées de moyenne montagne

Ces forêts mixtes permettaient de fournir du bois énergie pour les populations locales et des bois de résineux de qualité nécessaires à la construction. Cet équilibre fragile entre résineux et feuillus est aujourd’hui menacé par des étés de plus en plus secs et par l’augmentation des populations de cerfs et de chevreuils. Dans ce contexte, le hêtre est fortement favorisé au détriment des sapins et des épicéas. Sans intervention, ces peuplements s’uniformisent au détriment de la biodiversité. L’action de Sylv’ACCTES vise à des interventions sylvicoles régulières et ciblées pour maintenir la diversité des essencesdes classes d’âge au sein du peuplement.

Les collectivités partenaires