Massif Arlysère

Objectif forestier
sur 3 ans - 100 ha

Travaux forestiers
réalisés - 80 ha

Coût total
des travaux
(sur 3ans)
150 000€

Financement
collectivité
et partenaires
25 607€

Nos actions sur le massif

Irrégularisation des futaies mixtes

Les hêtraies sapinières, retenues par le territoire pour cette première action, représentent près de 8000 ha au sein du massif. L’itinéraire soutenu par Sylv’ACCTES vise à réduire progressivement la part de résineux, traditionnellement épicéa et sapin, à maintenir la part du hêtre à environ 30% du couvert et à favoriser l’émergence d’autres essences (Erable, Chêne, Merisier, Tilleul, Douglas et Cèdre). Cette diversité d’espèce permettra de favoriser la résilience de la forêt face au changement climatique et son rôle de réserve de biodiversité. L’adoption progressive d’une gestion forestière à couvert continu permettra de maintenir les fonctions de protection des sols tout en optimisant la valorisation de la ressource bois pour alimenter les filières locales de bois d’œuvre et bois énergie.

Amélioration des forêts de feuillus de plaine et piémont

Ces peuplements de feuillus, ayant déjà pu fait l’objet de coupes rases ou pouvant être sur certains secteurs délaissés ou exploités pour produire du bois énergie, endossent pourtant des fonctions paysagères, de réserve de biodiversité, récréatives (notamment en forêt alluviale) et de protection des sols à proximité des zones urbanisées.

 

L’action de Sylv’ACCTES vise, par le biais d’une gestion favorisant la diversité d’âges et d’essences, à améliorer le maintien de la biodiversité et la valorisation de ces forêts en sélectionnant des arbres d’avenir pouvant fournir à terme des bois d’œuvre de qualité. 

Renouvellement des peuplements résineux d’épicéa par trouées

Les forêts d’épicéas, qui dominent les étages montagnards supérieurs et subalpins, tendent à s’uniformiser faute de gestion, du manque d’accessibilité des parcelles, du morcellement de la propriété, d’un coût d’exploitation trop important ou encore de la forte pression du gibier. L’action de Sylv’ACCTES vise à initier un renouvellement progressif de ces peuplements pour accompagner leur adaptation à l’évolution climatique et optimiser leur fonctions environnementales et socio-économiques.

Les gestionnaires seront ainsi accompagnés dans une démarche de diversification afin de contenir la place de l’épicéa, particulièrement sensible aux aléas (sécheresse et ravageurs), de favoriser le sapin et surtout une part d’essences variées (Hêtre, Erables, Mélèze) sources de résilience dans un climat futur.

Les collectivités partenaires