Massif de Belledonne

Objectif forestier
sur 3 ans -200 ha




Travaux forestiers
réalisés - 2 ha

Coût total des travaux
(sur 3ans)
350 000€

Financement collectivité
et partenaires
20 000€

Nos actions sur le massif

Accompagner le renouvellement et la diversification des forêts de feuillus de piémont

Les peuplements à majorité feuillus (châtaigner notamment) ou mixtes (feuillus/résineux) du piémont du massif de Belledonne souffrent d’un manque de gestion. Ils deviennent de fait plus vulnérables face aux aléas (sécheresse, gibier, scolytes) et se retrouvent donc souvent en situation dégradée.

Ces forêts correspondent pourtant à une dynamique naturelle intéressante en termes de diversité et assurent un rôle important de protection contre les risques naturels pour les populations. L’action de Sylv’ACCTES consiste donc à favoriser le renouvellement progressif de la forêt à travers une sylviculture visant à diversifier ses âges, ses essences et ses étages. Cette action permettra une adaptation progressive de la forêt aux aléas climatiques tout en assurant l’alimentation en bois de qualité de la filière locale ainsi que ses fonctions de protection contre l’érosion. La diversification des espèces et la gestion multi-strate de la forêt contribuera également au maintien voire à l’amélioration des qualités paysagères et récréatives du massif.

Initier l’irrégularisation des forêts résineuses en favorisant le mélange d’essences

Faute d’accessibilité et donc de gestion, les peuplements résineux de l’étage montagnard s’uniformisent naturellement avec une place prépondérante de l’épicéa.

L’action de Sylv’ACCTES vise à accompagner progressivement ces forêts vers une diversité de structures en favorisant l’émergence d’autres essences (sapin, érable, hêtre, douglas et mélèze). La forêt sera ainsi plus résiliente aux aléas climatiques et favorisera l’accueil de la biodiversité. La gestion à couvert continu permettra, dans un premier temps, l’exploitation progressive de gros bois utile à la filière ainsi qu’un renouvellement permanent de la ressource. La forêt assurera ainsi en continu ses fonctions de protection des sols et des paysages pour le territoire.

Les collectivités partenaires