Massif de Chartreuse

Objectif forestier
sur 3 ans - 200 ha

Travaux forestiers
réalisés - 22 ha

Coût total
des travaux
(sur 3ans)
240 000€

Financement
collectivité
et partenaires
7 300€

Nos actions sur le massif

Agir sur les peuplements réguliers de résineux (sapin, épicéa) situés en moyenne montagne pour les rendre plus résilients au changement climatique

Ces  peuplements  uniformes,  constitués  d’épicéas  et  de  sapins  d’une  même  classe  d’âge, sont    particulièrement    vulnérables    au    changement    climatique    et    aux    attaques parasitaires (scolytes). Notre action vise à les renouveler progressivement en favorisant la  régénération  naturelle  par  des  coupes  ponctuelles  et  ciblées  dans  le  temps.  Ces coupes doivent  également  permettre  de  diversifier  les  essences  en  favorisant  les  plus résistantes  au  changement  climatique.  L’action  progressive  a  pour  objectif  de  préserver les  paysages  et  favoriser  la  biodiversité.  Le  maintien  d’un  couvert  forestier  permanent permet de limiter les risques spécifiques à la montagne (éboulement, avalanche…) et est favorable au cycle de l’eau.

Renouveler les forêts résineuses (sapin, épicéa) d’altitude

Ces  forêts  difficilement  accessibles  à  cause  des  fortes  pentes  sont  de  plus  en  plus  à l’abandon.  Pourtant  elles  produisent  des bois  de  grande  qualité  pour  la  filière  locale, jouent  un  rôle  essentiel  dans  le  cycle  de  l’eau  et  dans  la  prévention  des  risques spécifiques  à  la  montagne.  L’objectif  sur  ces  peuplements  est  de  conduire  des  actions sylvicoles  ciblées  pour  en  assurer  le  renouvellement,  favoriser  un  mélange  d’essences équilibré (feuillus /résineux) afin de les rendre plus résistants au changement climatique et de favoriser la biodiversité.

Agir dans les forêts de feuillus de bas de pente

Ces  forêts  de  feuillus  sont  aujourd’hui  délaissées  ou  exclusivement  exploitées  pour produire du bois énergie. L’absence de gestion génère des risques d’incendie importants alors  que  ces  peuplements  ont  une  fonction  paysagère  forte  et  protègent  les  zones urbanisées en contrebas des risques spécifiques à la montagne. L’action de Sylv’ACCTES vise à identifier les arbres qui pourront donner à terme des bois d’œuvre de qualité tout en agissant pour favoriser l’existence de plusieurs étages de végétation favorables à la biodiversité.

Les collectivités partenaires