Massif du Vercors

Objectif forestier
sur 3 ans - 180 ha

Travaux forestiers
réalisés - 105 ha

Coût total
des travaux
(sur 3ans)
300 000€

Financement
collectivité
et partenaires
8 241€

Nos actions sur le massif

Maintien de la structure irrégulière des hêtraie-sapinières

Les hêtraies-sapinières constituent aujourd’hui la principale formation forestière du Vercors et couvrent près de 50 000 ha. La forte augmentation des populations d’ongulés et le manque d’investissement en forêt pèsent cependant aujourd’hui sur la capacité de régénération et donc d’adaptation de ces forêts aux aléas climatiques (sécheresse, ravageurs). Via cet itinéraire, les acteurs locaux ont fait le choix de soutenir et de stimuler la gestion traditionnelle des forêts de montagne du Vercors en couvert continu, pérennisant ainsi leurs fonctions paysagères, écologiques et sociales. Les forestiers pourront ainsi stimuler progressivement la régénération naturelle et l’adaptation de ces peuplements à partir d’essences locales. Cet itinéraire vise également à maintenir un équilibre actuellement fragile entre le hêtre et les résineux en concédant progressivement une légère progression des essences feuillues.

Amélioration des peuplements de hêtre

Ces forêts, dominées par le hêtre, étaient autrefois gérées en vue de la production de charbon de bois. Sylv’ACCTES souhaite soutenir une action de gestion visant à maitriser la proportion de hêtre et favoriser ainsi le mélange feuillus résineux. En dynamisant la sylviculture de ces peuplements, l’objectif poursuivi est de faire progresser leur résilience, leur rôle de séquestration carbone et leur diversité. Cet itinéraire requiert une variété d’interventions sylvicoles nécessitant présence en forêt et expertise.

Renouvellement de l’épicéa à l’étage montagnard

Ces forêts à dominante résineuse, qui couvrent près de 28 000 ha aux étages montagnards moyens et supérieurs, font également face au manque de gestion et au déséquilibre sylvo-cynégétique. Ces peuplements ont ainsi tendance à s’uniformiser et sont dominés par l’épicéa, essence particulièrement sensible à l’évolution climatique (sécheresse et scolytes).

L’action de Sylv’ACCTES vise à encourager le renouvellement progressif de ces forêts vieillissantes en associant l’émergence d’autres résineux et une progression de la proportion de feuillus. Les peuplements gagneront ainsi en diversité et en résilience. Pour atteindre ces objectifs, les forestiers pourront s’appuyer sur la régénération naturelle et sur l’enrichissement par îlots d’avenir. Ils devront cependant relever le défi de la pression exercée par la dent du gibier.

Les collectivités partenaires